Episode 30 : les larmes du spectateur

Episode 30 de Super Ciné Battle, le podcast où nous établissons le classement ultime du cinéma. Nous prenons vos listes que vous nous adressez pour les classer, du meilleur au pire afin d’obtenir LA liste ultime.

Attention ! Au cours de l’épisode, on parle de l’épisode 29. En fait, il s’agit bien dur 30, l’épisode spécial de la semaine dernière a pris sa place. Même tarif pour l’épisode suivant, le 31. Merci de votre comprehension.

Beaucoup de films de milieu de tableau, à tel point que ça va gueuler à un moment !

On couvre donc les années 2000 à 2009. Vous pouvez envoyer vos listes pour cette nouvelle phase de Super Ciné Battle. Pour participer, il faut nous adresser une liste de TROIS films (de 2000 à 2009, donc) par mail qui est supercinebattle (at) gmail (point) com. Un titre intéressant, une thématique audacieuse ou simplement un gag, on est contre rien du tout. Toutes les listes 70’s, 80’s et 90’s sont amoureusement conservées pour le jour prochain où on y retourne. On a une grosse quantité de listes, mais hé, tentez votre chance, il suffit parfois d’un titre qui nous tape dans l’oeil. On en a pris une au hasard ce coup ci.

Au micro, Daniel Andreyev (@kamuirobotics) et Stéphane Bouley (@GKPlugInBaby). On aime le cinéma et on confronte nos avis.

Les recommandations (vers 1h40mn)
Stéphane : Logan, le film
Daniel : Lost City of Z

Le classement de tous les films cités dans cet épisode est disponible ici. Attention, Spoilers !

Bonus:
MDR où l’on défonce « à bras ouverts »

12 Replies to “Episode 30 : les larmes du spectateur”

  1. Dans 500 Days of Summer ils se rencontrent grâce à un morceau des Smiths, ça contrebalance largement Carla Bruni !

  2. C’est vrai que ça manque de bons films depuis quelques épisodes, mais qu’est-ce que c’est bon. Cette force que vous avez à me donner envie de voir des « mauvais » films. La phrase de Daniel résume tout : « Ce film là, je peux le regarder juste parce qu’il m’énerve ».
    Continuez comme ça.
    PS: « Darjeeling Express » c’est un lapsus parce que vous vouliez expédier le film? 😉

  3. Io les gens, c’est toujours un plaisir de vous écouter !
    Juste un petit truc à propos de l’acteur principal de Mad Detective : Sean Lau est le nom anglicisé de Lau Ching-Wan donc vous avez tous les deux raison !

  4. Malheureusement il est trop tard pour Lost City of Z, je voulais aller le voir la semaine passée, hypé par les premiers echos de Daniel, mais il ne restait déjà plus qu’une seule séance, à un horaire pourri…

    La programmation des cinémas n’aide vraiment pas à encourager la qualité…

    En parlant de qualité, j’espère aussi que dans les prochains épisodes on titillera un peu plus les sommets du classement ! 🙂

  5. Très bonne émission encore une fois.

    J’ai vu 500 days of summer il n’y a pas longtemps et pour ma part ce qui m’a gonflé le plus et qui m’irrite dans des tas de films c’est les enfants qui sont les conseillers des adultes. C’est ce qui m’a un peu saoulé aussi dans Nice Guys (un peu moins pour le coup mais quand même). Sérieux ça existe où des ados qui donnent des conseils amoureux ou de vie à leurs ainés comme de véritables psy? C’est unsuportable.

    J’ai jâte d’entendre papa sur Les poupées russes qui m’avait débecté à l’époque aussi. pas revu depuis. Quelle déception après le premier film très sympas.

    Vivement la suite!

    1. Ca dépend comment c’est traité, m’en souviens plsu trop mais The Nice Guys des ados qui comprennent bien le monde qui les entourent t’en croise, je pense d’ailleurs avoir reçu plus de bon conseil de la part d’enfants que d’adultes dans ma vie. Justement je trouve qu’au contraire c’est une erreur monumentale de toujours les cantonner à de persos qui ne sont là que pour recevoir des leçons et qui ne comprennent rien. Y a pas pire que les enfants-boulets dans les films car justement un gosse c’est loin d’être un réceptacle vide qui attend d’être rempli par magie à 18 ans.

      La fille de The Nice Guys je trouve est un super personnage, pas une ado à la con mais pas omnisciente non plus, elle se laisse prendre au piège de certaines de ses naïvetés. Elle est d’autant mieux écrite que vu le père qu’elle a, tu comprends tout de suite qu’elle a été « forcée » de grandir pour deux.

      1. Oui je suis tout à fait d’accord, avec le recul c’est sur. Je pensais surtout à ceux qui sont conseillés conjugaux en fait. Et pour avoir travailler avec des enfants plusieurs années, ce que tu dis est complètement juste et se voit dans la vrai vie parfois, des enfants plus mature que leurs parents.

  6. Concernant Tropic Thunder, je vous suis entièrement sur l’avis globalement positif et les qualités que vous lui trouvez, mais quand vous critiquez la lourdeur de Jack Black, c’est aussi son rôle qui réclame ça. En gros il joue une sorte d’Eddy Murphy des années 2000 spécialisé dans les grosses comédies US qui tachent, et dans lesquelles il incarne tous les personnages principaux. D’ailleurs tu m’étonnes qu’il tombe dans la schnouffe avec ça. Malheureusement, le film souffre du syndrome « Là-Haut » car il démarre trop fort avec les fausses bandes annonces hilarantes qui introduisent les personnages, et il accuse de grosses chutes de rythme.
    Papa, lorsque tu dis ne pas aimer les comédie US des années 2000, tu mets celles avec Will Ferrell dans le même sac ?
    Au passage, je conseille à tous « Walk Hard » de 2007 avec John C.Reilly. A pleurer.

    1. Oui, c’est son rôle évidemment. Sinon dans la haine des comédies des années 2000 j’inclus PARTICULIEREMENT Will Ferrell, à de très rares exceptions je trouve ses films nuls à chier.

  7. J’ai adoré la mendicité de Daniel pour White Chicks
    Papa : « Je le mets en dessous de Harry Potter »
    Daniel : « Ah non… s’il te plait on peut le mettre au dessus d’Harry Potter ? »
    Papa : « Aller si tu veux… »
    Alors que Daniel n’a vu aucun Harry Potter haha. Du coup dans les règles du battle il aurait du être sous HP ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *